Faites une recherche dans ce blog

lundi 15 juillet 2019

TAULIGNAN (26) - Village médiéval

Après avoir franchi les remparts médiévaux de Taulignan, vous découvrirez
une série de maisons remontant essentiellement au XVe-XVIe siècles.

Au gré des ruelles, les façades du village arborent des fenêtres, portes et niches gothiques.

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
 Demeure (XVe-XVIe siècle)
TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Porte et niche gothiques (fin XVe siècle)
TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
 Fenêtre triple à croisillons (fin XVe siècle)
TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Ancienne fenêtre gothique, remaniée au XVIIe siècle puis murée

TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
 Ruelles avec portes et ouvertures médiévales
TAULIGNAN (26) - Village médiéval

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Porte gothique murée avec son arc en accolade

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Niche gothique à arc en accolade ayant perdu la statue qui s'y trouvait

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Ancienne porte gothique murée avec son arc en accolade

TAULIGNAN (26) - Village médiéval
Vestiges de fenêtres du XVe siècle avec ses arcs trilobés
______________________

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015-2018 © Tous droits réservés

lundi 8 juillet 2019

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

En dehors du célèbre château renaissance de Grignan, en contrebas, dans le cimetière,
le visiteur peut admirer une ancienne chapelle romane dédiée à Saint-Vincent.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

Citée pour la première fois en 1105 dans une bulle pontificale confirmant les possessions
de l'abbaye Saint-Philibert de Tournus à Grignan, la chapelle était alors un édifice
pré-roman plus modeste que celui que l'on peut voir aujourd'hui
et remonte à la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

A partie de 1250, elle devient église paroissiale et le reste jusqu'à la fin du XVe siècle.

En 1334, l'église "Sancti Vincenti de Greynhano" relevait alors du prieuré des Tourettes.

L'édifice a été inscrit au titre des monuments historiques le 13 juillet 1926.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent
La chapelle depuis le château de Grignan, le chevet comporte une seule abside à 3 pans coupés

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

La façade de la chapelle affiche une porte en plein cintre surmontée d'un oculus.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent
Porte romane en plein cintre avec son cintre décoratif orné d'une frise soulignant l'ensemble
GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent
Oculus de la façade occidentale savamment appareillé

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent
Porte romane latérale placée sur le mur sud de la chapelle ;
son aspect rappelle l’architecture sobre des Cisterciens 

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

Passé le seuil de la porte, on découvre une nef unique voûtée en berceau brisé
et à trois travées soulignées par des arcs formerets en plein cintre.

Quelques baies romanes en plein cintre ébrasé permettent de laisser entrer la lumière.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

Cette chapelle Saint-Vincent semble totalement inspirée par la sobriété de l'architecture cistercienne.

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent

GRIGNAN (26) - Chapelle romane Saint-Vincent
Chœur voûté en cul-de-four et son arc triomphal en mitre
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015-2018 © Tous droits réservés

mardi 2 juillet 2019

A LIRE : "Les clés de Vézelay" de Pierre Bellenguez

Aujourd'hui, ma boîte aux lettres contenait une enveloppe contenant un livret envoyé
gracieusement par Pierre Bellenguez, et intitulé "Les Clés de Vézelay.
Une visite géométrique de la basilique " !

A LIRE : "Les clés de Vézelay" de Pierre Bellenguez

Pierre Bellenguez, déjà auteur d'un ouvrage sur les cathédrales, propose, avec ce livret, de
découvrir l'univers de la basilique de Vézelay autrement, en essayant de comprendre
comment celle-ci a été bâtie, quels symboles géométriques renferme-t-elle,
en étudiant le portail et les symboles représentés...

Un volume richement illustré (photos, plans, coupes, élévations...) a lire d'urgence !
Vous pouvez vous procurer ce livret en vous rendant sur le site de l'auteur ici ! 

____________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2019 © Tous droits réservés

lundi 24 juin 2019

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

Château-Chalon, village viticole jurassien perché et classé parmi les plus beaux villages de France,
possède l'une des plus anciennes églises romanes de la région. 

Remontant au XIIe siècle, ce monument religieux domine le village avec son clocher.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

Les moines de l'abbaye de Château-Chalon, disparue, nommaient alors le curé du village,
qui officiait dans l'église Saint-Pierre.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)




CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

 Bien que datant du XIIe siècle dans son gros œuvre, l'église Saint-Pierre affiche, depuis
le XVe siècle, des grandes fenêtres gothiques en tiers-point sur les murs des bas-côtés.

Le clocher fut aussi doté d'une fenêtre gothique.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

Le clocher carré, placé à gauche du chœur, s’élève sur 4 niveaux : un rez-de-chaussée avec
une fine ouverture, un premier étage avec une baie géminée romane sur les faces nord et est,
un second étage avec des baies romanes en plein cintre, et enfin le dernier étage, celui des
cloches, avec deux baies géminées romanes à l'est et à l'ouest et une fenêtre gothique au nord.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)
Clocher - Baie romane avec sa colonnette quadruple recevant la retombée des arcs en plein cintre

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)


Clocher - Fenêtre gothique à arc en accolade mouluré

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

 L'accès à l'intérieur de l'église se fait par une porte en plein cintre partiellement tronquée
sur la droite par l'ajout au XVe siècle d'une chapelle contenant aujourd'hui la cuve baptismale.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

La nef à trois travées est accostée de deux bas-côtés.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

La nef présente un voûtement sur croisées d'ogives épaisses romanes ;
des arcs doubleaux soulignent l'ensemble.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

 Les bas-côtés sont voûtés en arêtes.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

 Le chœur semi-circulaire voûté d'arêtes en étoile, est précédé d'une travée présentant,
sur le mur sud, une arcature romane composée de colonnettes à chapiteaux
cubiques accueillant la retombée des arcs en plein cintre.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

La travée de chœur est voûtée sur croisée d'ogives à liernes et tiercerons ; les clefs sont fleuronnées.

CHATEAU-CHALON (39) - Eglise Saint-Pierre (XIIe-XVe siècles)

La cuve baptismale moderne a été placé dans une chapelle gothique à croisée d'ogives.


 _______________________

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018-2019 © Tous droits réservés