Faites une recherche dans ce blog

lundi 1 avril 2019

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Édifié vers 1242 par Gaston VII Moncade (1225-1290) sur une butte culminant à 100m d’altitude,
le château Moncade d'Orthez devint le siège de la cour fastueuse de Gaston Fébus.

Aujourd’hui, le donjon est l'élément emblématique de l'ancien château.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Un premier château s'élevait près du Pont de Gave.

Le vicomte Gaston VII Moncade abandonna le site et fit construire une nouvelle forteresse
à l'emplacement actuel. Mentionnée en 1256, elle se dresse sur une plateforme
de 50 x 60 m avec une défense concentrique.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

En 1273, le château est alors occupé par les hommes du roi d'Angleterre, Edouard 1er.

Ce dernier vient même y séjourner en 1289.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

De 1290 à 1390, le château devint la résidence préférée des comtes de Foix-Béarn.

Le plus célèbre d'entre eux, Gaston Fébus, fit restaurer la forteresse dans la seconde
moitié du XIVe siècle. Le donjon pentagonal ressemble notamment à celui de
l'Ortenbourg en Alsace.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Le célèbre chroniqueur Jean Froissart vint séjourner à Orthez, à l'Auberge à l’enseigne de la Lune,
de novembre 1288 à février 1289.

Invité par Gaston Fébus en son château, Froissart fut accueilli en grande pompe.

Au souper, le comte lui demanda de lire des chapitres de son roman « Meliador ».

Ébloui, Froissart louera le faste de cette cour aux « divertissements curieux » où sont servis,
aux repas officiels, des plats de civets, tourtes, pâtés, rôtis, gelées de gibiers,
fromages, dragées, fruits, pâtisseries, vins et épices.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Le logis seigneurial s’appuie sur la face ouest du donjon ; il en reste quelques pans de mur.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

L'éperon au nord-ouest permettait de dévier les éventuels projectiles envoyés par les machines de jet.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Le rez-de-chaussée du donjon aurait été, selon certains, le lieu de l’élimination du fils de
Gaston Fébus, suite au complot visant à l’assassiner.

Le premier étage du donjon était occupé par une salle des gardes.

Les autres niveaux, servant de salles de résidence comportent des cheminées et fenêtres.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)
Fenêtre à meneaux du donjon

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)
Restitution des mâchicoulis du donjon

Le dernier niveau du donjon a été détruit en 1820 ; les mâchicoulis actuel datent de cette époque.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)
Baie romane en plein cintre

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

Le fossé constitue un exemple exceptionnel d’architecture militaire médiévale.

Construit entre le XIIIe siècle et le XIVe siècle, il est remarquable par sa
structure géométrique originale parementée.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

L’inclinaison des escarpes avait pour vocation d'empêcher les assaillants de remonter.

Une fois dans le fossé, ces derniers ne pouvaient se protéger et étaient à la merci des défenseurs
du château Moncade. Le tracé ellipsoïdal de l’enceinte, associé à l’inclinaison de l’escarpe,
supprime tous les angles morts et les défenseurs s'en donnaient à cœur joie.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

L’enceinte protégeant l’esplanade du château était équipée sur chacun de ses côtés d’un système
d’archères avec une niche aménagée dans l’épaisseur du rempart et voûtée en berceau.

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)
Archères de l'enceinte défendant le château
ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)

ORTHEZ (64) - Château Moncade (XIIIe-XIXe siècles)
Le donjon émergeant des frondaisons

____________________

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2019 © Tous droits réservés
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire