Faites une recherche dans ce blog

lundi 13 avril 2020

CREMIEU (38) - Château delphinal, les remparts de la cité et les fortifications de la colline St Hippolyte

Petite ville de l'Isère, Crémieu est bâtie dès le XIIe siècle avec la création d'un
château des Dauphins de Viennois.

La ville, entourée de fortifications, est alors située sur la route de l’Italie et joue un rôle commercial
si important, que les portes et remparts sont renforcés, au début du XIVe siècle.



Tour semi-circulaire du rempart de la cité avec les restes des ouvertures de tir

Archères

Clocher fortifié de l'église paroissiale  

Porte de la Loi

Mentionnée dès 1392, la Porte de la Loi était l'une des entrées principales de Crémieu.

A l'origine, elle était précédée de douves où coulait la rivière de Vaux.

Elle présente une porte ogivale et, sur sa partie haute, des corbeaux en saillie,
restes des mâchicoulis du XIVe siècle.








Portion de rempart avec ses 2 tours rondes et ses courtines

 Porte François 1er

La Porte François 1er, est édifice datant de la fin du XVe et du début du XVIe siècle.

La partie sommitale conserve son chemin de ronde avec ses mâchicoulis.

Porte de Quirieu

La Porte de Quirieu, murée en 1535 et réouverte en 1930, s'ouvrait jadis sur la route
menant à Lagnieu et à l'ancien port de Quirieu au nord.

La porte ogivale est bien appareillé en pierre de taille mais le crénelage supérieur a disparu.



Dominant la cité crémolane, le château delphinal, ancienne résidence des dauphins du Viennois, est
mentionné au XIIe siècle, comme étant le siège d'une châtellenie de la baronnie de La Tour-du-Pin,
rattachée en 1282 au Dauphiné, lui-même rattaché à la Couronne de France en 1349.



Le château est établi sur la colline Saint-Laurent, à la frontière entre le Dauphiné et la Savoie.




Plan du château de Crémieu


Le château de Crémieu comporte une tour ronde dont la partie supérieure a été restituée
au XIXe siècle, et des corps de logis à fenêtres à croisillons.





Remparts de la cité se raccordant au château







La colline Saint-Hippolyte, qui domine la cité de Crémieu comporte les vestiges
d'un ancien prieuré fortifié avec un ensemble de fortifications
associant portes, tours rondes et courtines.

Le prieuré bénédictin, créé au début du XIIe siècle, est rattaché à l'abbaye de Saint-Chef
en 1247 et périclite au début du XVe siècle pour devenir un bâtiment de ferme.



Le prieuré fortifié et la tour de l'horloge




________________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2020 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire