Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

samedi 25 avril 2015

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort et les fortifications du village

Dominant de toute sa longueur le village, le château-fort de Saint-Saturnin-les-Apt est
bâti sur une longue et mince éminence rocheuse fortifiée dès le XIe siècle.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

Sur son éperon rocheux, le château, bien que ruiné en partie, n'en conserve pas moins
de larges pans de murailles s'étalant sur 450 mètres et faisant encore tout son charme !

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

Au IXe siècle, la famille Arbald était seigneur de Saint-Saturnin-des-Apt. Une certaine Ermengarde,
 fille d'Eric, épouse de Pons Arbald, avait hérité des terres situées à Saint-Saturnin et
à Roussillon, et qu'elle y prélevait de façon illégale la dîme.


SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Murailles médiévales scandées par des tours carrées faisant saillie
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

Depuis le milieu du XIe siècle, la famille des Agoult de Sault, héritiers de la famille des Arbald,
s'installa à Saint-Saturnin et fut à l'origine du premier château comtal. Ainsi, les différents
membres de cette famille se succédèrent : Bernard de Saint-Savournin vers 1176, Bernard 1er
vers 1284, Bernard II vers 1259, Médulion vers 1320-1358. 

Médulion prêta serment au comte de Provence en 1351. La coseigneurie (papal et comtal) passa
à Fouquet d'Agoult puis à sa fille, Briande d'Agoult, comtesse de Luna, qui rendit hommage
 au comte de Provence en 1385. Le frère de la comtesse de Luna, Raymond d'Agoult, lui succéda
en respectant un vœu de sa défunt sœur, celui de faire un généreux don aux couvents d'Apt.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

Guillaume du Luc, alors seigneur de la partie sous juridiction papale, céda celle-ci à Reforcia d'Agoult en 1408. Désormais, Saint-Saturnin ne dépendrait plus que d'un seul seigneur
qui serait, à la fois, vassal du pape et du comte de Provence.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

En 1419, Fouquet d'Agoult et son neveu, Raimond d'Agoult, fils de Reforcia, prêtèrent hommage
à Yolande d'Aragon, veuve de Louis II, comte de Provence. 

En 1478, les limites entre les deux juridictions, papale et comtale, furent matérialisées
par la pose de onze bornes.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Bassin de rétention d'eau moderne placé à la base de l'éperon rocheux du château

Les Bassacs en 1486, les de la Tuilière en 1527, les Cordiers en 1607, les de la Pourraque
et les de la Riane en 1630, devinrent tour à tour seigneurs de Saint-Saturnin-les-Apt.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Rampe d'accès à la porte défendant l'accès à la basse-cour du château
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
La double ligne de fortifications défendant le château et sa basse-cour
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Porte d'accès la rampe d'escalier menant à la basse-cour du château ; elle se trouve
à la base de l'éperon rocheux, côté village.
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Rampe d'accès menant au château
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Seconde tour-porte, en haut de la rampe d'accès à la basse-cour du château.
La porte ogivale est surmontée d'un parement arborant un opus spicatum
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Intérieur de la tour-porte défendant l'accès à la basse-cour du château.
On retrouve l'emploi de l'opus spicatum
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Vue sur la basse-cour et les deux niveaux de remparts (ceux enserrant la basse-cour
et ceux, en contrebas, gardant les rampes d'accès et la base de l'éperon rocheux)
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Basse-cour du château avec les vestiges des bâtiments
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Donjon et chapelle castrale
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Chapelle castrale romane avec son clocheton et ses puissants conteforts
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Chapelle castrale : Porte d'entrée

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Donjon quadrangulaire avec ses meurtrières

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Cave creusée et maçonnée sous l'éperon rocheux
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
On remarque le parement du rempart avec l'emploi de l'opus spicatum
ou en arête de poissons

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort
Bâtiments ruinés de la basse-cour
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Château-fort

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts

Le village de Saint-Saturnin-les-Apt était évidement fortifié et ses remparts, conservés en partie,
étaient rattachés aux courtines du château-fort. Des fortifications médiévales subsiste
l'une des portes édifiée vers 1420, le Portail Ayguier.

Les remparts de la cité furent construits entre 1275 et 1300 avec des modifications et adjonctions
de 1340 à 1420 et de 1455 à 1510. Il reste les vestiges arasés de la tour de la Guérite du XIIIe siècle,
des tours du Portalet, de la Roque, Rabaille, du Valat, du Petit et de la Porte de Rome.

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier
Portail Ayguier avec son parapet jadis crénelé et conservant les corbeaux de ses mâchicoulis.
Jouxtant cette porte, le rempart est lui aussi pourvu, à son angle, de vestiges de mâchicoulis.
SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier
Portail Ayguier - Porte ogivale à sa base ; elle comportait jadis une herse de fer

SAINT-SATURNIN-LES-APT (84) - Remparts et Portail Ayguier
Arrière du Portail Ayguier, côté village
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

2 commentaires: