Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

dimanche 20 décembre 2015

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)

La ville d'Arles dispose d'un patrimoine historique et artistique exceptionnel,
notamment en matière de monuments antiques mais pas seulement !

 En effet, la cathédrale Saint-Trophime, située Place de la République,
est sans conteste l'un des édifices médiévaux majeurs d'Arles.

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)
Clocher roman de la cathédrale émergeant des toits d'Arles

Cette grande église romane et gothique a été bâtie, à son emplacement actuel, au cours
du VIe siècle, sous l'épiscopat de l'archevêque Césaire (502-542).

 L'église primitive disparaît dans la tourmente des invasions du VIIe siècle.

Elle fut reconstruite à l’époque carolingienne, sans doute au cours du VIIIe siècle. 

Elle est à nouveau reconstruite à la fin du XIe siècle avec la construction d’un chœur,
d'un transept puis de la nef.

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)
Le clocher du XIIe siècle a été remplacé, au début du XIIIe siècle; par la tour carrée
 actuelle dont l'étage supérieur remonte au XVIIe siècle.

L’empereur Frédéric Barberousse fut couronné roi d’Arles, en 1178, à Saint-Trophime.


À la croisée du transept, un clocher roman carré, haut de 42 m, développe quatre niveaux
en retrait les uns sur les autres. Les deux premiers étages sont ornés de bandes
lombardes, le troisième est décoré de pilastres à chapiteaux corinthiens
et le dernier, refait au XVIIe siècle, affiche de petites ouvertures.

Ce clocher est semblable à ceux de Moustiers-Sainte-Marie et Castellane.

Le clocher et le transept

Mur sud de la nef avec ses grandes fenêtres gothiques du bas-côté
et les baies romanes de la nef centrale

Façade occidentale avec son superbe portail roman finement sculpté

Le portail de la façade occidentale a été sculpté vers 1180-1190.

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)

Façade occidentale - Portail roman : tympan figurant le Christ en gloire entouré des
symboles des 4 Évangélistes (Le Taureau de Saint-Luc, L'Homme de
Saint-Matthieu, L'Aigle de Saint-Jean et le Lion de Saint-Marc)
Les apôtres sont assis sur le linteau.

Façade occidentale - Portail roman : tympan figurant le Christ en gloire

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)

Saint-Jacques le Majeur et Saint-Barthélémy

Les élus s'avancent, rangés par ordre "hiérarchique" : des prélats coiffés d'une mitre,
des prêtres aux aubes brodées

Saint-Jacques le Majeur

Deux lions

ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)
 Façade - Modillons et corniches sculptés
ARLES (13) - Cathédrale Saint-Trophime (XIIe-XVe siècles)

La nef et les bas-côtés romans ont été voûtés durant le milieu du XIIe siècle.

La nef centrale, de 40 m de long par 15 m de large et 20 m de haut, est divisée en cinq
travées couvertes d’une voûte en berceau brisé dont l’insertion sur les murs latéraux
est décorée d’une imposte ornée de feuilles d'acanthe. Les doubleaux à ressaut,
qui supportent la retombée de la voûte, possèdent des piédroits sont décorés
de colonnettes cannelées ou torses à chapiteaux corinthiens. 

Nef romane élancée avec sa voûte du XIIe siècle

L'éclairage de la nef s'effectue par des fenêtres hautes ouvertes au-dessus
des grandes arcades communiquant avec les bas-côtés.

Des fouilles archéologiques, en 1870, ont mis au jour quelques vestiges d’une crypte
d’origine carolingienne qui aurait été l’élément structurant de la seconde
église romane. Cette crypte fut largement détruite lors de la reconstruction
du chœur au milieu du XVe siècle.




Croisée du transept

Bas-côté sud très étroit et voûté en berceau

Le chœur et le déambulatoire datent du XVe siècle.
 ___________________
 

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

3 commentaires:

  1. très belles photos; et le cloître? en avez-vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement lors de mon passage l'accès au cloître était non autorisé !

      Supprimer
  2. Toujours de belles découvertes . . . .

    RépondreSupprimer