Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

dimanche 26 novembre 2017

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

Dans la campagne à l'est de Lyon, dans le département de l'Ain, un charmant prieuré
attend les visiteurs dans un cadre champêtre et fleuri.

Aujourd'hui, les bâtiments qui consistent à un corps de logis et un pigeonnier remontant
essentiellement au XVe siècle relié par une porterie ; cet ensemble bien valorisé par
la communauté de commune de la Plaine de l'Ain.

BLYES (01) - Prieuré bénédictin
 
En 1136, l’abbaye Saint-Pierre de Lyon créa un prieuré bénédictin à Blyes, à la limite des Dombes
et du Bugey ; il fut immédiatement dédié à Notre-Dame-des-Anges. Des moniales
s'installèrent ainsi dans les bâtiments bâtis pour l'occasion.

Le 1er juillet 1176, les chanoines de Saint-Paul de Lyon et les moniales de Blyes s'entendirent
au sujet des dîmes de Blyes. A l'époque, l'office était assuré par le curé de Chazey.

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin
 
En 1198, Étienne de Saint-Amour, doyen du chapitre métropolitain de Lyon, favorisa le prieuré.

En 1199, les religieuses de Blyes obtinrent le droit de pâturage pour le bétail du monastère sur
un terrain appelé "Méria" situé entre le Rhône et l'Ain.

En 1226, le prieuré de Blyes reçu des biens de l'archevêque de Lyon, Renaud de Forez,
et de Guillaume de Colonges.

BLYES (01) - Prieuré bénédictin




BLYES (01) - Prieuré bénédictin


Uldric Palatin, en 1231 ; Pierre Bérard, en 1234 ; Guillaume de Lapalud, archidiacre de Vienne
et prévôt de Fourvières, en 1243 ; Arnoulf de Colonges, en 1250 ; Gaudemar de Jarez, en 1254 Foulque de Rochefort, en 1261 ; Hugues de Corcy, en 1283 et bien d'autres seigneurs
et religieux favorisèrent le prieuré de Blyes par le biais de dons.


BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

 En mars 1240, voyant que le prieuré était mal géré et commençait à perdre en vigueur,

la supérieure de Blyes décida que seuls 26 moniales, 8 convers et un chapelain
vivraient dans l'enceinte monastique.

Le 25 juillet 1245, le pape Innocent IV prend sous sa protection le prieuré de Blyes ainsi que
ses possessions en confirmant les privilèges accordé par ses prédécesseurs.


BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

 En 1482-1484, des religieuses du couvent de La Chana à Lyon vinrent à Blyes au moment
où leur prieuré fut uni au Chapitre de la Collégiale Saint-Paul.



BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

 Par la suite, le prieuré de Blyes subit les outrages du temps, notamment au moment
des Guerres de Religion et de la Révolution française.

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin



BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

BLYES (01) - Prieuré bénédictin

 ___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2017 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire