Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mercredi 17 février 2016

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)

Le modeste village lotois de Saint-Pierre-Toirac possède l'une des plus
belles églises romanes de la région avec ses superbes chapiteaux.

En fouillant dans mes photos argentiques, j'ai retrouvé les clichés que je vous présente ici !

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Chevet semi-circulaire avec arceaux semi-brisés sur contreforts

L'église actuelle trouve son origine dans un édifice du Xe siècle, qui fut donné, en 889, à l'abbaye Saint-Sauveur de Figeac, qui en fit l'un de ses prieurés.

Au XIe siècle, un nouveau sanctuaire, auquel le chevet semble appartenir, fut édifié.

Le prieuré relevait également de l'ordre de Cluny car l'abbaye de Figeac était elle-même clunisienne.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Vestige du tympan roman abordant un épisode de la vie de Samson. Ici, le héro biblique est à califourchon sur le lion dont il ouvre la gueule pour le vaincre. A droite, un ange nimbé protecteur,
les ailes déployées, tient un livre de sa main gauche et brandit une croix de sa main droite.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Chœur semi-circulaire

En 1146, le pape Eugène III confirma la possession du prieuré à l'abbaye figeacoise.

Au cours des années 1180-1200, la nef romane fut élevée.

Au XIVe et XVe siècles, l'église fut fortifiée en raison des troubles locaux.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Élévation de la nef avec ses colonnes engagées à chapiteaux sculptés
SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Chœur semi-circulaire avec son voûtement à croisée d'ogives primitive.
Les trois baies en plein cintre sont soulignées par des colonnettes
à chapiteaux sculptés et supportant une arcature en dents de scie

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Chœur - Chapiteaux (à gauche, chapiteau des anges) soutenant la retombée des ogives
et encadrant un arc trilobé supporté par des colonnettes à chapiteaux à feuillage.
Au centre, une ouverture cruciforme assure l'éclairage de l'espace intérieur.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Nef  - Chapiteau montrant un personnage central tenant les avant-bras de deux autres

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Arc triomphal du chœur : Chapiteau à entrelacs et palmettes avec
une croix centrale garnie d'un tressage

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Nef - Chapiteau figurant un personnage central attrapant la barbichette de deux autres

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Arc triomphal du chœur : Chapiteau à entrelacs et animaux

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Nef - Un chapiteau représentant Daniel dans la fosse aux lions

Quelques chapiteaux ont été recouvert de dorures au XIXe siècle.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Arc d'entrée de l'absidiole nord - Chapiteau de l'hommage. Le personnage central couronné,
le suzerain, est assis avec les mains sur les genoux; deux chevaliers, les vassaux,
 sont placés de part et d'autre du seigneur.

SAINT-PIERRE-TOIRAC (46) - Eglise Saint-Pierre (XIIe siècle)
Arc d'entrée de l'absidiole nord - Chapiteau à feuillage et personnage couronné

Pour prolonger la découverte de cette église romane, je vous invite
à consulter le ficher pdf !
____________________
 

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2016 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire