Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

samedi 9 avril 2016

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

Dominant le village et les alentours, l'église Saint-Florent bâtie sur un replat,
conserve son architecture romane du XIIe siècle.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Chevet avec son clocher carré dominant l'abside centrale et ses absidioles latérales
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

De l'antique Filena, cité des Lingons où un castrum romain fut élevé, il ne reste pas grand chose.

Vers l'an 264, Saint Florent y aurait subi le martyre, en étant décapité sur le pont sur la Tille. 

Une église conservant les reliques du saint fut alors construite à l'emplacement de l'édifice actuel.

En 801, elle fut donnée aux Augustins de l’abbaye de Saint-Étienne de Dijon par
l’évêque Belto de Langres (790-820).

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

En 1033, un chapitre de chanoines réguliers fut fondé à Til-Châtel et l’église devint alors
collégiale puis priorale dépendant de Saint-Étienne de Dijon. 

En 1116, au cours d'un synode organisé à Til-Châtel, l’archevêque Guy de Bourgogne (1084-1119),
qui deviendra pape sous le nom de Calixte II (1119-1124), aurait ordonnée, voyant le sanctuaire,
la construction d'une nouvelle église dans le style roman du XIIe siècle.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Chevet - Les absides semi-circulaires avec leurs baies en plein cintre ébrasées
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

En 1146, avec la découverte d'un cercueil en pierre appartenant à Saint-Honoré, l'église
de Til-Châtel reçut ce saint comme deuxième patron.

Aux XVe et XVIe siècles, l'église subit quelques remaniements mineurs.

En 1495, l’église fut à nouveau consacrée.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

En 1620, la façade occidentale fut rehaussée, comme le précise le millésime gravé.

Avec la Révolution, le prieuré fut supprimé et l’église devient paroissiale.

Elle est classée Monument Historique en 1862.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Clocher carré à la croisée du transept
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

Des restaurations importantes furent entreprises en 1868 et 1869 par Maurice Ouradou
(1822-1884), gendre et élève d'Eugène Viollet-le-Duc, entraînent la reconstruction
de certaines parties de l’édifice en style roman, notamment les modillons.
Enfin, les derniers vestiges du prieuré, du côté du cimetière, furent rasés en 1971.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Clocher - Baies géminées en plein cintre à colonnette centrale
surmontée d'un chapiteau ; au-dessus, une corniche à petits modillons
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

L’église présente un plan classique du XIIe siècle avec une nef à bas-côtés de cinq travées,
un transept saillant, un clocher installé sur la croisée du transept et un chœur avec trois absides.

Le chœur, qui est la partie la plus ancienne, remonte aux années 1130-1150.

Quand à la nef, elle fut édifié dans les années 1180.

Le croisillon nord du transept fut, en partie, reconstruit au XVe siècle.

Enfin, une sacristie prit place au sud du chœur.

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Bras sud du transept avec son oculus mouluré à remplage
quadrilobé surmontant deux baies en plein cintre ébrasées
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Bras sud du transept avec son oculus et ses deux baies en plein cintre
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Transept sud - Oculus mouluré à remplage quadrilobé

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)
Mur sud avec ses deux niveaux : le rez-de-chaussée avec ses trois baies en plein cintre
et son portail latéral, scandés par des contreforts
TIL-CHATEL (21) - Eglise romane Saint-Florent (Extérieur)

Nef - Mur sud : une série de modillons, probablement restaurés et refaits, supportent
la corniche qui elle-même maintient la toiture en bâtière.
Ces modillons datent vraisemblablement de l'époque de Maurice Ouradou
 


Nef - Mur sud : portail latéral en plein cintre

Nef - Mur sud : portail latéral : Le tympan inscrit dans une archivolte en plein cintre
et soutenu par deux colonnes à chapiteaux végétaux, affiche un thème
assez commun dans l'art roman : le Christ, dans sa mandorle,
entouré des symboles des Évangélistes

Portail latéral sud - Tympan : le Christ assis et bénissant, inscrit dans une
mandorle tenue par quatre anges

Portail latéral sud - Tympan : Le Christ bénissant de sa main droite,
la tête soulignée par une auréole crucifère à décor de petits cercles

Portail latéral sud - Tympan : Deux anges tenant la mandorle du Christ, le Taureau
de Saint-Luc et l'Aigle de Saint-Jean

Portail latéral sud - Tympan : Ange tenant la mandorle du Christ

Portail latéral sud - Tympan : Ange tenant la mandorle du Christ

Portail latéral sud - Tympan : L'Aigle de Saint-Jean

Portail latéral sud - Tympan : Le Taureau de Saint-Luc

Portail latéral sud - Tympan : Deux anges tenant la mandorle du Christ, le Lion
de Saint-Marc et l'Ange de Saint-Mathieu

Portail latéral sud - Tympan : Ange tenant la mandorle du Christ

Portail latéral sud - Tympan : L'Ange de Saint-Mathieu

Portail latéral sud - Tympan : Ange tenant la mandorle du Christ

Portail latéral sud - Tympan : Le Lion de Saint-Marc

Portail latéral sud - Chapiteau à feuilles végétales sous une imposte à entrelacs végétaux ;
le piédroits soutenant le tympan conserve un personnage debout

Portail latéral sud - Imposte à décor d'entrelacs végétaux

Portail latéral sud - Chapiteau à feuilles végétales sous une imposte à rinceaux à enroulement ;
le piédroits soutenant le tympan conserve un personnage debout

Portail latéral sud - Imposte décorée de rinceaux à enroulement

 Portail latéral sud : Inscription latine sur les trois premiers claveaux
de la première voussure, à gauche

Le prochain article sera consacré au portail de la façade occidentale
richement sculpté !
____________________
 

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2016 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire