Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mercredi 4 avril 2018

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

Après les remparts de la cité, découvrez la fameuse et puissante Tour Constance.

Érigée à partir de 1242 suivant la volonté de Saint Louis, sur l'ancien emplacement de la
Tour Matafère, construite par Charlemagne vers 790, pour abriter la garnison du roi.

Dénomée Tour du Roi en 1249, les travaux s'achevèrent en 1254.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

Le roi de France souhaitait faire d'Aigues-Mortes un endroit stratégique avec un port
ouvrant sur la Méditerranée et qui lui permit de quitter le royaume lors de la
septième croisade en 1248 et de la huitième croisade en 1270.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

Au moment de l'arrestation des Templiers dans tout le royaume, 45 d'entre eux
furent enjôlés dans la Tour Constance à partir de 1307.

 Charles d’Artois et Jean II D’Alençon, accusés de trahison, y furent également
emprisonnés à la fin du XIVe siècle.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

D'un diamètre de 33 m et une hauteur totale de 22 m, avec des murs épais à la base de 6 m.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

L'accès à la Tour Constance s'effectue au moyen d'un pont relié aux remparts de la cité.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

Au rez-de-chaussée, la salle des gardes est protégée par une herse.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance

Au premier étage, on accède à la salle des chevaliers où furent emprisonnées
au XVIIIe siècle des protestantes.

Elle est voûtée en étoile et présente en hauteur des ouvertures en tiers-point
donnant sur le chemin de ronde annulaire aménagé dans l'épaisseur des murs.

AIGUES-MORTES (30) - Tour Constance
Archère
 
  La terrasse présente une tourelle, ancien phare qui guidait les bateaux, grâce à un feu maintenu
en son sommet, et les surveillait afin qu'ils s'acquittent des droits de douane.
____________________

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire