Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mardi 10 avril 2018

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

Le village de Caunes-Minervois possède une remarquable abbatiale romane,
dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

En l'an 780, l'abbé Anian, ami de Benoît d'Aniane fondateur de la règle bénédictine, décida
la création d'une abbaye sur un ancien domaine agricole gallo-romain dénommé Villa Bufintis.

Dès 982, avec la présence de reliques des saints de Caunes (Armand, Luce, Alexandre et Audalde),
l'abbaye devint rapidement un lieu de pèlerinage.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

Acquise par les vicomtes de Carcassonne, puis par les comtes de Barcelone, et enfin par
la famille Trencavel, vicomtes de Béziers, l'abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul se libéra
de la tutelle laïque grâce à une bulle du Pape Gélase II datée de 1119.

Au XIIIe siècle, l'abbaye devint l’un des centres de la reconquête catholique
dans un pays où le Catharisme avait le vent en poupe.

Ainsi, en 1227, Pierre Isarn, évêque cathare du Carcassès, y fut brûlé
sous l’ordre de l’archevêque de Narbonne, Pierre Amiel.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

En 1362, le pape Innocent VI soumit l'abbaye à l'autorité de l'Abbaye Saint-Victor de Marseille ;
elle devint alors l'un de ses prieurés.

En 1467, l'abbaye fut placée sous le régime de la commende.

Durant le Moyen Âge, l'abbaye de Caunes-Minervois devint une halte pour les pèlerins transalpins
désireux de se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle, en faisant étape dans le bourg
ou en étant accueillis dans les diverses commanderies templières de la région.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)
Porche latéral placé sur le mur nord de l'abbatiale

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

 Le porche d'entrée a été placé sur le mur nord ; il est voûté en croisée d'ogives.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)
Porche - Voûtement sur croisée d'ogives

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

Le portail roman est constitué d'une archivolte en plein cintre à trois voussures,
retombant sur des chapiteaux décorés de motifs multiples et variés
(pommes de pins, humains, animaux, torsades...).

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)
Chapiteaux à décors de feuillage, palmes, pommes de pin et entrelacement de personnages
CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)



CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont
celui placé au sud est fortifié.

Le chevet affiche une abside accostée de deux absidioles semi-circulaires.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

Le chevet de l'abbatiale de Caunes-Minervois présente deux tours carrées faisant office
de clochers encadrant les abside et absidioles semi-circulaires romanes.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

La partie basse de l'abside romane est l'élément le plus ancien de l'édifice.

Des colonnes engagées à chapiteaux rustiques pré-romans soutiennent une corniche
accueillant l'arcature supérieure en plein cintre de la seconde moitié du XIe siècle.

Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.
Abside - Exemple de chapiteaux pré-romans
Bâtie dans le style roman occitan, l'abbatiale comporte deux clochers carrés dont  celui placé au sud est fortifié.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)
Chevet - Absidiole sud en demi-cercle à baies romanes en plein cintre ébrasées

Chevet - Absidiole nord et abside

Abside à arcature romane et clocher nord du XIIIe siècle

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

Le clocher nord à trois niveaux affiche, sur les deux derniers, des baies géminées en plein cintre.

Les chapiteaux à crochets et feuillage trahissent une architecture du XIIIe siècle.

Certaines colonnes et chapiteaux sont aussi des réemplois carolingiens et antiques.

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

CAUNES-MINERVOIS (11) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Extérieur)

La tour sud, de forme carrée et remontant à la fin du XIIe siècle, présente des baies romanes
en plein cintre et un parapet défensif crénelé. On remarquera les trous de boulins
encore visibles, ils sont témoins du chantier médiéval.

Appelée Tour du Trésor, elle abritait le "Chartier" des moines de Caunes-Minervois.

____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés
 

1 commentaire:

  1. Compliments pour votre contribution qui m'évoque de belles émotions tant pour ce pays rugueux que pour son art roman .

    RépondreSupprimer