Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

lundi 4 mai 2015

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière et hospitalière

Dans l'Enclave des Papes, le village de Richerenches tient une place particulière
en raison de son lien avec les Templiers puis les Hospitaliers.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

Le 19 mars 1136, le frère templier Arnaud de Bedos arriva en Provence, de sa terre catalane,
pour recruter d'autres templiers et pour récolter des dons en vue d'implanter
une nouvelle commanderie dans une région en étant dépourvue.

A Saint-Paul-Trois-Châteaux, il fut reçu par l'évêque Pons de Grillon qui le soutint dans son
désir de créer le premier établissement templier en Provence, en invitant les seigneurs de
la région à faire de pieuses donations à l'Ordre du Temple.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

Plusieurs seigneurs répondirent à l'appel de l'évêque et d'Arnaud de Bedos, en donnant
quelques terres. Parmi les douze nobles donateurs, nous pouvons citer les sires de Pierrelatte,
de Saint-Pastor, de Veteris et de Carbonel. Arnaud de Bedos accepta d'être le premier
commandeur de la nouveau établissement templier de Richerenches.

Mais parmi tous ces seigneurs, Hugues de Bourbouton fut celui qui offrit la plus importante terre sises au lieu-dit "Ricarencis" (Richerenches), franc-alleu situé au nord de la rivière d'Elson,
à l'est de l'étang de Granouillet. Les travaux de la nouvelle commanderie (ou préceptorie)
commencèrent si rapidement qu'en 1138, elle était déjà achevée.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

Hugues de Bourbouton, entra officiellement dans l'Ordre du Temple le 16 juin 1138 (il avait
déjà intégré l'ordre en 1137 mais un temps de probation était nécessaire) et devint alors le
troisième commandeur de Richerenches (1139-1141 et 1145-1151), devenue
la commanderie de référence pour la Provence.

Hugues de Bourbouton fit assécher les marais et valoriser les terrains alentours.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

Avec l'essor de l'ordre du Temple, de nombreux donateurs offrirent des terrains à la commanderie
de Richerenches qui géra ainsi un domaine important en constante progression (Production de légumes, céréales, moutons (laine), chevaux, des moulins, des arbres fruitiers et des vignes).

Liste des commandeurs de Richerenches !

Arnaud de Bedos 1136-1138
Gérard de Montpierre 1138-1139
Hugues de Bourbouton 1139-1141
Hugues de Panaz 1141-1144
Hugues de Bourbouton 1145-1151
Déodat de l'Etang 1151-1161
Guillaume de Biais 1161
Déodat de l'Etang 1162-1173
Foulques de Bras 1173-1179
Pierre Itier 1179
Hugolin 1180-1182
Raimond 1200-1203
Déodat de Bruissac 1205-1212
Bermond 1216-1220
Bertrand de la Roche 1230
Roustan de Comps 1232
Raymond Seguis 1244
Raymond de Chambarrand 1260-1280
Ripert Dupuy 1280-1288
Guillaume Hogolin 1288-1300
Pons d'Alex 1300-1304
Raimbaud Alziari 1304
                                                             Guillaume Hugolin 1308

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

En 1307, le roi de France Philippe le Bel demanda l'arrestation des Templiers, en raison
notamment de leurs agissements douteux ! En fait, le souverain voulait récupérer les
 biens templiers sonnants et trébuchants car les finances royales étaient au plus bas
et abattre un ordre devenu trop puissant dont la fonction première (combattre
les Musulmans en Terre Sainte) n'était plus à l'ordre du jour !


En 1312, l'abolition de l'Ordre du Temple devint effective.

En 1314, le Grand Maître Jacques de Molay péri sur le bucher et les biens templiers
de la commanderie de Richerenches furent remis, en 1317, aux Hospitaliers de
Saint-Jean-de-Jérusalem, qui s'en dessaisirent au profit du pape.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
L'une des tours d'angle (période hospitalière)

 Le pontife délaissa Richerenches, qui fut acheté en 1476 par le Cardinal Julien de la Rovere
(futur Pape Jules II) qui le céda, en 1502, au Collège de Roure.

Une dizaine de familles vinrent dans les murs de la commanderie abandonnée pour y construire
des habitations et exploiter les anciennes terres templières et hospitalières moyennant
des redevances à reverser au Collège du Roure, propriétaire des lieux.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Canonnières (XVIe siècle)

La commanderie actuelle, remaniement de la période hospitalière, est plus importante que celle
que les Templiers édifièrent. Composée d'un quadrilatère de 74 mètres au nord, 81 mètres au sud,
58 mètres à l'est et 55 mètres à l'ouest, elle présente encore de larges pans de courtines associées
à quatre tours rondes d'angle, une tour-porte à campanile et une porte plus modeste.

A l'intérieur, on y trouvait des logements, une chapelle, une forge, une grange, des bâtiments
 agricoles et des ateliers d'artisanat.

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
L'une des tours rondes d'angle (période hospitalière)

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Porte d'entrée de la commanderie, remontant à l'époque des Hospitaliers
et conservant une bretèche sur quatre corbeaux
RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Têtes en haut de la tour-porte
RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Contreforts de la grange
RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière

RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Grange templière : nef de 32 mètres de long sur 11 mètres de large consolidée par des contreforts.
RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
Voûtement en berceau
RICHERENCHES (84) - Commanderie templière
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

2 commentaires:

  1. Magnifique endroit, n'est il pas? Pas courant, ce système de grandes arches faisant office de mâchicoulis !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Richerenches est un village superbe ! Quand aux mâchicoulis sur contreforts, on en trouve de semblables au château de Farcheville !

    RépondreSupprimer