Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

dimanche 23 août 2015

MOISSAC (82) - Portail et narthex romans de l'abbatiale

L'abbatiale de Moissac possède l'un des plus beaux portails romans de France, sculpté vers 1120.

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

Il illustre la vision que Saint-Jean rapporte au chapitre 4 de l'Apocalypse :
"Je fus saisi par l'Esprit et je vis une porte  ouverte dans le ciel. Un trône était dressé, et, siégeant
sur le trône, Quelqu'un. Une gloire nimbait le trône de reflets d'émeraude. Autour du trône,
vingt- quatre trônes sur lesquels siégeaient vingt-quatre Anciens vêtus de blanc. Ils portaient
sur leur tête des couronnes d'or et chacun tenait une harpe et une coupe d'or pleine des parfums
qui sont les  prières des saints. Devant le trône, comme une mer limpide semblable à du cristal.
Autour du trône, quatre animaux : le premier ressemblait à un lion, le deuxième à un taureau,
le troisième avait un visage d'homme et le quatrième ressemblait à un aigle qui vole. Ils ne
se donnaient du repos ni le jour ni la nuit, disant : Saint ! Saint ! Saint le Seigneur, Dieu
de l'univers, Celui qui était, qui est et qui vient".

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

Le Christ en gloire, placé au centre, domine la scène, il lève le bras droit en signe de bénédiction
et sa main gauche maintient le Livre reposant sur son genou gauche.

Autour du Christ figure les symboles des évangélistes :
l'Ange (Saint Matthieu), l'Aigle (Saint Jean), le Lion (Saint Marc) et le Taureau (Saint Luc).

Autour de ce groupe central, les vingt-quatre Vieillards ont le regard qui converge vers
celui du Christ. Les attitudes des Vieilliard sont variées, notamment dans la position des jambes
et des mains qui tiennent les instruments de musique et les coupes.

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Tympan - Le Christ en gloire entouré des symboles des Quatre Évangélistes :
l'Ange (Saint Matthieu), l'Aigle (Saint Jean), le Lion (Saint Marc) et le Taureau (Saint Luc).

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Tympan - Les Vieillards regardant le Christ et les symboles des Quatre Évangélistes
MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Tympan - Les Vieillards
MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Tympan - l'Aigle (Saint Jean) et le Taureau (Saint Luc)

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Tympan - L'Ange (Saint Matthieu) et le Lion (Saint Marc)

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

Le linteau, orné de rouelles florales, est soutenu par exceptionnel trumeau, sculpté d'un seul bloc.
Au centre, une série de six loups et louvess se chevauchant orne la pièce ; sur le côté gauche,
Saint Paul avec le Livre de la Parole et la main droite levée pour enseigner a été représenté ;
et sur le côté droit, Jérémie au doux visage émouvant, déroule un phylactère :
"Voici que la Vierge concevra".

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Trumeau - Loups et louves
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Trumeau - Jérémie
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Trumeau - Saint-Paul
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

Sur le côté gauche du portail, sont figurés, dans l'arcature en plein cintre, la Luxure,
représentée par une femme nue assaillie par des animaux lubriques et livrée aux avances
d’un satyre dont les mauvais propos sont symbolisés par un crapaud qui sort de sa bouche.

Au premier étage, l’Avarice est symbolisée par un avare expirant sur son beau lit à balustres,
près de sa femme éplorée. Il rend son âme de mauvais riche au diable qui l’emporte,
tandis qu’un autre démon s’est emparé de sa bourse.

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

La frise supérieure illustre la parabole de saint Luc : « Lazare et le mauvais riche».
Celui-ci est attablé avec sa femme pour un repas très copieux apporté par le serviteur dans
de grandes marmites. A leurs pieds, gît le pauvre Lazare au corps percé d’ulcères que
lèchent les chiens. A sa mort, un ange emporte son âme au ciel.
Le riche a été enterré et,  depuis l’enfer, il voudrait avertir ses frères
pour qu’ils changent de conduite
MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Piédroits gauche - Saint Pierre tenant ses clefs

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

Sur le côté droit du portail, des scènes de la Nativité sont représentées.
Dans les deux arcatures en plein cintre, on reconnait l'Annonciation (à gauche) où l'Ange Gabriel
annonce à Marie qu'elle sera la mère du Messie ; et la Visitation (à droite) où Marie rend visite
à sa cousine Élisabeth qui va mettre au monde le précurseur Jean-Baptiste.

Au dessus, figure la Nativité où la Vierge Marie, assise sur un lit et soutenue par Saint Joseph,
tient dans ses bras L'Enfant Jésus auquel les mages présentent leurs offrandes.

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
La Nativité

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
L'Annonciation

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
La Visitation

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

La frise supérieure, au-dessus de l'arcature, montre, de droite à gauche, la Présentation de
Jésus au Temple ; le vieillard Siméon prenant dans ses bras l'Enfant Jésus pour lequel Marie
offre une paire de colombes. Joseph est averti par un ange du danger qui menace la
Sainte Famille et c'est la Fuite en Égypte. L'arrivée du vrai Dieu provoque la
Chute des Idoles, renversées de leurs temples.

MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail et porche roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Piédroit droit - Saint-Paul
MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Narthex - Portail jumelé à arcs trilobés permettant d'accéder à l'intérieur de l'abbatiale

Le narthex de l'abbatiale est voûté d'une puissante croisée d'ogives maçonnées
avec un ensemble de chapiteaux romans à décors végétaux et d'animaux
(loups et louves tenants dans leur gueule des oiseaux ou des moutons).

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Louves tenant à pleines dents des moutons

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Personnages barbus ouvrant à pleines mains la gueule d'un animal (un lion ?).
Évocation d'un épisode de Samson

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Loups tenant, dans leur gueule, des oiseaux

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Lions à deux corps

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Mascarons d'où sortent des feuilles

MOISSAC (82) - Portail roman de l'abbatiale
Têtes de cerfs émergeant de trois rangées de volutes
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

2 commentaires:

  1. merci ce dimanche matin je viens de voyager grace à vos superbes photos

    (Mamiejo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous d'être passée sur mon blog ; revenez autant que vous le souhaitez !

      Supprimer