Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

mardi 30 juin 2015

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

Petit bourg du Morbihan, Malestroit possède un patrimoine d'exception avec ses ruelles
agrémentées de maisons à pans de bois ; mais l'édifice majeur de cette commune
demeure évidemment l'église médiévale Saint-Gilles, située Place du Bouffay.

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

Construite au XIIe siècle à l'emplacement d'une source sacrée, l'église de Malestroit fut
en partie reconstruite aux XVe, XVIe et XVIIIe siècles. Avant l'édifice actuel existait
une chapelle qui attirait les fidèles désireux de vénérer les lieux.

 La première chapelle fut construite en 1144 et une église romane lui succéda à la fin
du XIIe ou au début du XIIIe siècle.



MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
L'église faisant face à la Place du Bouffay avec son puits

De 1511 à 1531, la nef sud fut agrandie et le vaisseau nord, accolé, remanié.

La façade occidentale offre deux pignons, l'un rayonnant, l'autre flamboyant,
avec un portail à portes jumelées.

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Façade occidentale

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Bas-côté sud

Fin 2011, lors d'une restauration, des peintures exceptionnelles du XIIIe siècle ont été découvertes
sur la voûte : elle représente un félin unicorne, un éléphant de combat et un centaure.
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)


MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Bas-côté sud

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Portail latéral sud

De part et d'autre du portail latéral sud, constitué de deux portes à vantaux sculptés du XVIIe,
furent encastrées dans le mur, des sculptures provenant de l'église des XIe-XIIe siècle.

On découvre ainsi de grands reliefs sculptés en ronde-bosse représentant des attributs des
évangélistes : le lion de Saint-Marc terrassé par Samson symbolisant probablement l’homme de
Saint-Mathieu, le bœuf de Saint-Luc reposant sur un socle orné de l’aigle de Saint-Jean.

Les vices sont également figurés (débauche, adultère, luxure, ivrognerie, avarice...) ; un acrobate
rappelle l’allégorie de l’homme quittant la station debout pour s’enfoncer dans les vices évoqués.

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Le bœuf, au-delà de la figuration de Saint-Luc, pourrait faire allusion à une légende rattachée
à la construction même de l’église Saint-Gilles. En effet, un paysan faisait chemin sur son attelage
 tiré par deux bœufs, lorsque le charriot se renversa malencontreusement. Aussitôt, après une prière au saint patron de l'église, le bœuf le plus vaillant mena seul l’attelage jusqu’à l’église.

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Samson déchire la gueule du lion. Ce premier épisode du combat livré par le héros biblique
révèle la force invincible dont il est doté, qu’il mettra au service des siens
(les Hébreux) contre les Philistins. 

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Personnage buvant goulument le contenu d'une barrique de vin
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
L'acrobate

De l'ancien cloître roman subsiste quelques chapiteaux !

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Chapiteau figurant des animaux enlacés (serpents, chimères et oiseaux)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Lions tirant la langue et tenant un écu jadis sculpté

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Abside romane sud avec sa baie en plein et ses modillons.
A côté, prend place une baie gothique à trois lancettes trilobées et mouchettes

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Abside romane sud - Modillons sculptés de personnages et têtes
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Fenêtre gothique à remplage composé de lancettes trilobées et mouchettes

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Fenêtre gothique à deux lancettes et oculus trilobés

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Façade occidentale - Portail sud en plein cintre souligné par
une voussures fleuronnée et galbée. Au-dessus figure une rosace à rayons trilobés
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Personnages anthropomorphes soutenant la voussure soulignant le portail
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Façade occidentale avec ses deux portails (l'un double à galbe et l'autre simple surmonté
d'une rosace à rayons trilobés)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Façade occidentale - Portail nord à deux entrées à arc en anse de panier,
le tout sous un arc en plein servant de support à un galbe fleuronné.
MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Gargouilles animales

MALESTROIT (56) - Eglise Saint-Gilles (Extérieur)
Détails d'une des fenêtres gothiques avec ses mouchettes
____________________


Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire