Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

samedi 10 mars 2018

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau

A l'écart du village de Frontonas, dans le hameau de Certeau, subsistent les vestiges
intéressants d'une ancienne maison-forte du XVe siècle aujourd'hui propriété privée.

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
La maison-forte de Certeau dans son environnement

Au XIVe siècle, la maison-forte de Certeau est aux mains d'Antoine de Gumin, seigneur de
Romanèche dont la fille épousera François de Beaumont, futur du Baron des Adrets.

En 1400, Jean Barge se porta acquéreur de la demeure fortifiée.

Dans l'église paroissiale de Frontonas, les seigneurs de Certeau fondèrent une chapelle placée
sous le vocable de Sainte Catherine et avaient prévu divers biens pour que le service
 divin y fût assuré régulièrement.

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau

Deux tours flanquent un logis, celle du sud possède un escalier à vis et celle du nord
ressemble à un donjon garni au XVe siècle de fenêtres à meneaux.

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
Tour dite "Donjon" avec ses quatre niveaux garnis de fenêtres à meneaux

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
 Tour dite "Donjon" à gauche, Tour ronde à escalier à vis à droite ; et au centre le logis

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
Tour ronde dite "Donjon" ; elle présente des trous de boulins trahissant
la présence d’échafaudages en bois nécessaires pour sa construction

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
Tour à escalier à vis et logis dégradés

FRONTONAS (38) - Maison-forte de Certeau
 Tour à escalier à vis
___________________
 
Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2018 © Tous droits réservés

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire