Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

vendredi 24 juillet 2015

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just (Extérieur)

La cité d'Arbois dispose d'un ensemble d'édifices remarquables dont l'église Saint-Just
reste le monument majeur avec son clocher, certes non médiéval, qui pointe vers le ciel !

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

Appartenant à un ancien prieuré bénédictin relavant de l'abbaye de Saint-Claude,
l'église Saint-Just d'Arbois, qui remonte au XIe siècle, est le dernier témoin
de la vie monastique à cet endroit. 

En 1177, le prieur de Saint-Just d'Arbois détenait des moulins à eau situés dans la ville,
le long de la Cuisance, petite rivière qui peut s’avérer vive par temps de pluie
et ainsi entraîner les pales d'une roue à aubes.

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Mur nord avec sa série de fenêtres gothiques éclairant les chapelles latérales

Dans un document, daté de 1184, émanant de l'empereur Frédéric Barberousse l'édifice
mentionne l'"ecclesiam sancti justi de Arbosio cum prioratus" ; démontrant
qu'elle appartenait bien à un prieuré de l'ordre de Saint-Claude.

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Chevet avec sa large baie gothique en arc brisé à remplage composé de quatre
lancettes à arc trilobé, surmontées de mouchettes, gouttes et écoinçons

En 1249, le pape Innocent IV confirma l'appartenance de l'église prieurale d'Arbois
à l'ordre de Saint-Benoît ; il la plaça sous son autorité directe en lui rattachant d'autres églises
(Menay, Changin, Pupillin, Vadans-Saint-Maurice, Vadans-Saint-Pierre, Villette,
Villeneuve-les-Arbois et Dampierre) ainsi que l'hôpital de la cité.

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Chevet avec sa large baie gothique en arc brisé à remplage composé de quatre
lancettes à arc trilobé, surmontées de mouchettes, gouttes et écoinçons

 Par la suite, au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, l'église fut quelque peu modifié tout en
gardant son aspect médiéval constitué d'une nef romane avec un voûtement sur croisées d'ogives
du XIIIe siècle, l'ajout de chapelles latérales pourvues de fenêtres à remplages trilobés et
oculus quadrilobés au XVe siècle, de vitraux au XVIe siècle et d'un clocher dont
la construction commença en 1528.

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Portail gothique latéral sud avec son archivolte composée de trois voussures
dont une est ornée de motifs floraux et végétaux. Des pignons fleuronnés
partent de la naissance de l'arc en accolade soulignant le portail

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Mur nord avec sa série de fenêtres gothiques du XVe siècle avec ses doubles
ou triples lancettes et ses oculus multilobés
ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Portail latéral nord avec Fresque de l'Annonciation

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Portail latéral nord - Vestiges d'un' fresque gothique ayant pour thème l'Annonciation

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Portail latéral nord- Fresque de l'Annonciation : l'Ange Gabriel

ARBOIS (39) Eglise Saint-Just
Portail latéral nord- Fresque de l'Annonciation : La Sainte Vierge
__________________
 

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2015 © Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire