Patrimoine de Lorraine

Faites une recherche dans ce blog

lundi 13 juin 2016

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

Après l'église gothique Saint-Séverin, découvrez l'église Saint-Julien-le-Pauvre, édifice
religieux considéré comme l'un des plus anciens de Paris, qui, depuis 1889, est affecté
au culte grec melkite catholique, dépendant du patriarche d'Antioche !

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
L'extérieur présente un chevet roman à une abside centrale accostée de deux absidioles,
toutes les trois sont semi-circulaires, à contreforts et baie en plein cintre ébrasées
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

 Dès le début du VIe siècle, existait un hospice, avec son église, accueillant les pèlerins et voyageurs.

En 507, un sanctuaire, probablement de dimensions modestes, existait déjà.

En 886, les Vikings détruisirent l'église primitive, lors de leur raid sur Paris (885-887). 

En 1125, un nouveau sanctuaire roman fut édifié et confié aux moines clunisiens du
monastère de Longpont-sur-Orge, qui en firent un prieuré. La donation fut
alors entérinée par l'évêque Étienne de Senlis (1123-1142).

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Partie de la façade classique (XVIIe siècle) et arcades romanes murées

 En 1160, l'édifice fut apparemment réédifié et correspondrait à celui qui nous voyons aujourd'hui.

En 1309, alors qu'il logeait à proximité, le célèbre Dante Alighieri pénétrait dans
l'église Saint-Julien-le-Pauvre pour y prier.

Au XIVe siècle, une cinquantaine de moines vivaient au prieuré parisien.

L'église accueillit des cours de l'Université de Paris, servit pour les élections et des assemblées
générales jusqu'en 1525 et jusqu'au début du XVIIe siècle.

Au XVIIe siècle, le prieuré tomba en décadence et l'église se délabra.

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
La nef voûtée en berceau semi-brisé est séparée des bas-côtés par des arcades
en plein cintre composées de colonnes surmontées de chapiteaux simples ou à feuillage

En 1651, une façade classique remplaça celle médiévale.

En 1653, le prieuré de Longpont-sur-Orge, ne pouvant rétablir le prieuré Saint-Julien-le-Pauvre
 s'en dessaisit en faveur à l'hôtel-Dieu de Paris.

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
L'ensemble du vaisseau composé de la nef et des bas-côtés
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Voûtement à croisées d'ogives de la travée de chœur et en étoile du chœur

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Vue sur la travée de chœur voûtée sur croisées d'ogives
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Passage entre le bas-côté sud et la travée de chœur.
La colonne centrale supporte un puissant chapiteau orné de sphinges
qui accueille les arcs semi-brisé formant ainsi une ouverture géminée.

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Ouverture géminée entre le bas-côté sud et la travée de chœur ; un chapiteau
à feuilles grasses et sphinges sert de support à la retombée des arcs semi-brisés
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Passage entre le bas-côté nord et la travée de chœur.
La colonne centrale supporte un puissant chapiteau orné de feuilles grasses
qui accueille les arcs semi-brisé formant ainsi une ouverture géminée.
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Ouverture géminée entre le bas-côté nord et la travée de chœur ; un chapiteau
à feuilles grasses et volutes sert de support à la retombée des arcs semi-brisés
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Travée de chœur - Voûtement sur croisées d'ogives

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Nef - Fenêtres géminées hautes avec leur colonnettes à chapiteaux végétaux et arc semi-brisés

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Bas-côté nord voûtée sur croisées d'ogives gothiques
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Bas-côté nord - Absidiole semi-circulaire avec son arcature à colonnes surmontées
de chapiteaux à feuillage
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Bas-côté sud voûtée sur croisées d'ogives gothiques
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
Bas-côté nord - Absidiole semi-circulaire avec son arcature à colonnes surmontées
de chapiteaux à feuillage ; la travée précédent le chœur est voûtée sur croisées d'ogives gothiques
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
L'église comporte une série de chapiteaux gothiques (XIIIe siècle) à feuillage et crochets
PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)

PARIS (75) - Eglise Saint-Julien-le-Pauvre (XIe-XIXe siècle)
____________________

Copyright - Olivier PETIT - La France Médiévale - 2016 © Tous droits réservés

1 commentaire:

  1. J'ai appris de St. Julien le Pauvre dans le livre classique "The Last Time I Saw Paris" (la dernière fois que j'ai vu Paris)

    RépondreSupprimer